Les thérapies traditionnelles à base d’anti-inflammatoire et d’injection de corticoïdes sont ordinairementemployéespour traiter l’arthrose du genou, et malgré si les effets indésirables après le traitement, il n’y aura pas une réparation à proprement parler sur le cartilage

L’acide hyaluronique (HA) est amplement utilisé en injection comme traitement esthétique ainsi qu’un traitement de l’arthrose du genou.

Le plasma riche en plaquettes ou PRP est une substance autologue qui résulte du propre plasma du patient et qui est riche en facteurs de croissance, des médiateurs et des modulateurs de l’inflammation, un ensemble varié de protéine plasmatique contribuant au processus de guérison. Ces injections sont de plus en plus courantes dans le traitement de l’arthrose du genou.Le PRP est aussi largement utilisé en chirurgie esthétique pour lutter contre le processus du vieillissement, puis qu’il a un effet spectaculaire sur le rajeunissement de la peau.

Selon une étude présentée du 12 au 16 septembre 2018au Congrès mondial effectué sur la douleurà Boston, une thérapie à base d’acide hyaluronique pourrait être plus efficace lorsqu’elle est complétée par des injections plasmatiques intra-articulaires riches en plaquettes (PRP), que d’êtreemployée seule dans le traitement de l’arthrose primaire du genou.

Dans cet essai clinique randomisé, les chercheurs ont cherché à déterminer si une combinaison de plasma riche en plaquettes et de traitement à l’acide hyaluronique aurait des effets synergiques dans le traitement de l’arthrose du genou primaire.

Les deux traitements ont été utilisés séparément pour améliorer la lubrification, moduler l’inflammation et modifier le microenvironnement catabolique dans cette population de patients.

Un total de 74 patients atteints d’arthrose du genou primaire ont été assignés à recevoir du plasma riche en plaquettes seul ou en combinaison avec de l’acide hyaluronique. Le traitement a été évalué après 1 semaine, 1 mois puis 3 mois surl’intensité de la douleur (en utilisant une échelle visuelle analogique) et surl’amélioration fonctionnelle (en utilisant le score du Comité international de documentation du genou).

La conclusion des recherches a abouti que le plasma intra-articulaire riche en plaquettes, associé à un traitement à l’acide hyaluronique, procure un meilleur soulagement de la douleur et une amélioration de l’état fonctionnel par rapport au traitement de l’arthrose du genou à base du plasma riche en plaquettes utilisé seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 8 =